Nekto - Actualités

Pour la 5e année consécutive, Nekto a participé à la semaine européenne de la mobilité.

Et l’édition 2018 a été marquée par une grande participation du personnel. Le programme était particulièrement bien étoffé: formation à vélo dans le trafic, essais de vélos électriques, lavage gratuit de voiture sur le site de Nekto pour les covoitureurs, petit-déjeuner et cadeaux offerts…

Mais les grandes stars de cette semaine de la mobilité étaient sans conteste les deux voitures électriques BMW, gracieusement prêtées par le concessionnaire Louyet. Durant toute la semaine, les travailleurs de Nekto pouvaient essayer les deux véhicules sur les routes avoisinantes. Des tests qui ont enchanté tous les utilisateurs. La responsable environnement-mobilité de Nekto, Maud Lambillotte, à l'origine de cette initiative, souhaitait faire comprendre aux membres du personnel de Nekto qu’une voiture électrique n’est pas moins agréable à conduire qu’un véhicule thermique. "Je veux les inciter à utiliser davantage les trois véhicules électriques que l'entreprise possède déjà", explique-t-elle.

La semaine de la mobilité débouchera sur d’autres actions tout au long de l’année en faveur d’encore plus de mobilité douce au sein de Nekto. L'entreprise a ainsi pour objectif, à plus ou moins court terme, de réduire autant que possible l’utilisation d’une voiture par un seul travailleur. Comment ? En favorisant au maximum le covoiturage. "C’est plus sympa, plus économique et plus écologique de faire les trajets maison-boulot à plusieurs collègues dans une même voiture", ajoute Maud Lambillotte.

Nekto vient d'ailleurs de se doter d'une carte isochrone qui devrait permettre aux membres du personnel de se situer par rapport à l'entreprise mais aussi par rapport à leurs collègues, de quoi faciliter le covoiturage.